Extrait du Courrier des campeurs nº1

 

Vous avez une veste en duvet ? Le courrier des campeurs vous conseille sur la meilleure manière de l'entretenir pour lui conserver confort et longévité.

Attention : les vestes en duvet demandent un entretien spécifique.

489456156LAVAGE :

  • En machine, programme synthétique à 30 °C
  • Laver séparément et sur l'envers
  • Mettre peu de poudre à laver
  • Ajouter 4 balles de tennis, afin de bien brasser le duvet intérieur
  • Nettoyage à sec interdit

RINCAGE :

  • Laisser le produit sur l'envers
  • Effectuer plusieurs rinçages (nous vous en conseillons six !) afin de bien éliminer la poudre à laver du duvet
  • Laisser les balles de tennis lors des étapes de rinçage, de façon à faciliter la circulation d'eau dans le duvet et éliminer ainsi l'ensemble de la poudre à laver.

SECHAGE :

  • Laisser le produit sur l'envers
  • Il est fortement conseillé de sécher les vestes en duvet, au sèche-linge (programme long, température douce ou cycle synthétique)
  • Renouveler deux à trois fois le cycle afin de sécher en profondeur, puis laisser le produit à l'air libre dans un endroit aéré et sec (pendant une journée)
  • Laisser les balles de tennis lors du séchage en machine pour que le duvet se répartisse mieux. Il retrouvera ainsi le gonflant d'origine
  • En cas d'apparition d'auréoles autour des coutures après cette phase de séchage, il convient de renouveler une ou deux étapes de rinçage. En effet, ces taches sont des résidus de poudre à laver mal éliminés
  • D'éventuelles odeurs désagréables traduisent un séchage incomplet du duvet. Renouveler la phase de séchage afin de sécher le duvet en profondeur
  • Ne pas faire sécher la veste sur un radiateur
  • En l'absence de sèche linge, laisser sécher à plat dans un endroit sec et aéré. Tapoter et séparer les boules de duvet régulièrement

Et enfin... le rangement :

La meilleure façon de ranger sa veste en duvet est de la suspendre à l’air libre dans un endroit frais et sec à l’abri des rayons du soleil. Évitez à tout prix de laisser votre veste dans un sac de compression inutilement. Les isolants semblent avoir une certaine mémoire de forme. Compressés trop longtemps, ils ne semblent pas retrouvés leur pouvoir gonflant facilement à l’air libre.